Manchot de Humboldt

Description

Manchot de HumboldtLe manchot de Humboldt appartient au genre Spheniscus. Il se trouve uniquement sur la côte Pacifique du Pérou et du Chili, entre les latitudes 5° et 35° sud. Malgré la forte chaleur y régnant (les côtes sont des déserts), les manchots peuvent y vivre grâce au riche écosystème du courant froid de Humboldt.

Classification

Nom scientifique: Spheniscus humboldti
Genre: Spheniscus
Sous-espèces: Aucune
Nom anglais: Humboldt Penguin, Peruvian Penguin, Chilean Penguin, Jackass Penguin
Autre nom français: Aucun
Autres dénominations: Pingüino de Humboldt (espagnol), Pájaro niño (sud du Chili), Patranca (quechua)

Caractéristiques physiques

Plumage: Le devant est blanc; le dos et la tête sont d’un noir brillant. Une bande noire se trouve sur la poitrine et le ventre; des taches noires sont sur la poitrine. La,peau de la tête est rose et le bec noir. Les pieds sont noirs et roses. Les oiseaux juvéniles (moins de 2 ans) n’ont pas la tête distinctive, la bande et les taches noires.
Couleur des yeux: Marron-rouge
Taille: Environ 68 cm
Poids: Entre 4,5 et 4,9 kg
Longueur du bec: Environ 6 cm
Taille des ailes: Environ 17 cm

Répartition géographique

Carte de distribution du manchot de Humboldt
Carte de distribution du manchot de Humboldt

Lieux d’observation: 

Population: Entre 4.500 et 35.000 individus
Statut de l’espèce: Vulnérable(1)
La population est très erratique et les raisons sont multiples:
Le phénomène El Niño est catastrophique pour cette espèce en provoquant à chaque fois une baisse importante de la population. Les courants chauds provoqués par El Niño diminuent considérablement le nombre de poissons consommés par ce manchot et donc les manchots meurent de faim
La pression de l’homme est très importante: récolte des oeufs, surpêche, introduction de nouvelles espèces prédatrices, réduction de son habitat, exploitation du guano, pollution ( la catastrophe pétrolière de 2000 sur l’île San Cristobal peut avoir eue des conséquences indirectes), le tourisme et une population humaine en augmentation dans l’archipel.

Comportement

Habitat: Les manchots de Humboldt partagent souvent leur colonie avec d’autres oiseaux marins. Ce manchot préfére être dans des terriers ou dans les rochers. Là où le guano accumulé est extrait, les manchots ne peuvent pas faire de terrier et ils sont alors obligés de faire leur nid à l’extérieur en utilisant des petits cailloux, des feuilles et des brindilles.
Reproduction: Deux oeufs de différentes tailles sont pondus et couvés pendant 35 jours. Le premier oeuf survit rarement. Les poussins sont gardés par les parents jusqu’à l’âge de 20 ans. Les poussins sont alors regroupés en crèches pour le protéger pendant que les deux parents sont en mer. Les parents continuent à nourrir le poussin jusqu’à l’âge de 2 mois et demi.
Prédateurs: Les prédateurs naturels pour les adultes sont les phoques à fourrure, les otaries, les requins et les renards. Les mouettes s’attaquent également aux poussins et aux oeufs.
Les prédateurs introduits sont les chiens, les rats et les hommes.
Certaines chauves-souris vampires vivant dans des grottes sur la côte iraient s’abreuver en sang sur les manchots endormis.
Régime alimentaire: Principalement du poisson (sardines, anchois, …). Occasionnellement, des céphalopodes, du krill ou d’autres espèces de poissons

Sources:
(1)BirdLife International & World Conservation Union – IUCN Red List